Comment encourager les filles à s'intéresser aux STEM

Jane Jomy et Twinkle Mehta sont des élèves de 12e année avec de grands rêves: Mme Jomy veut être chercheuse scientifique et Mme Mehta une ingénieure. En tant que coprésidents du club d'ingénierie et de mathématiques (STEM) de leur école, les deux ont fait des recherches sur leurs carrières potentielles et savent à quoi s'attendre. Malheureusement, un des facteurs auxquels ils peuvent s'attendre est un déséquilibre persistant entre les sexes.

Les chiffres de Statistique Canada de 2013 montrent qu'en 2011, les femmes représentaient 39% des diplômés universitaires âgés de 25 à 34 ans titulaires d'un diplôme en STIM et 66% des diplômés de domaines autres que les STIM. Mais les chiffres chutent encore plus bas dans la seconde moitié de l'acronyme, les femmes ne représentant que 23% des diplômés en génie et 30% des diplômés en mathématiques et en informatique.

Pour en savoir plus, visitez ici.