Le SCWIST fait progresser l'égalité des sexes dans le cadre d'un appel national à l'action

La promotion de l'égalité des sexes au Canada exigera une action collective sur quatre priorités identifiées par le Réseau pour l'égalité des sexes Canada (GENC). Trois SCWIST représentants - Christin Wiedemann, Fariba Pacheleh et Anja Lanz - faisaient partie d'un réseau de 150 dirigeants du GENC qui ont élaboré des recommandations essentielles à l'égalité des sexes dans quatre domaines prioritaires: la violence à l'égard des femmes et la violence sexiste; Décolonisation et réconciliation; Accessibilité, équité, égalité et inclusion; et la sécurité économique et la prospérité.

Les principales recommandations comprennent une stratégie nationale de garde d'enfants, l'équité salariale et un financement de base durable et à long terme pour les organisations de femmes et les organisations de promotion de l'égalité des sexes partout au Canada. En liquidation après trois ans de travaux, le GENC a été financé par Les femmes et l'égalité des sexes Canada (WAGE) et convoquée par le Fondation canadienne des femmes.  

Les dirigeants du GENC ont collaboré en ligne et en personne à des réunions nationales à Toronto, Halifax, Vancouver, Saskatoon et Montréal depuis 2017 - comme le montre ce vidéo.  Les dirigeants de SCWIST GENC ont participé activement à des groupes de travail - axés sur les femmes dans les STEM (sciences, technologie, ingénierie, mathématiques), les métiers et le leadership. Ils ont apporté leur expérience et leurs idées et ont assumé des rôles de leadership pour élaborer et présenter des recommandations lors des réunions du GENC.

«Le Canada a un énorme potentiel de diversité et d'inclusion pour stimuler l'innovation, favoriser la résolution de problèmes et augmenter les profits!

Fariba Pacheleh, Leader de l'industrie technologique

«L'établissement d'objectifs obligatoires de représentation des sexes 40:40:20 (40% d'hommes, 40% de femmes, 20% l'un ou l'autre) dans les rôles de direction et dans les conseils d'administration changera la trajectoire, résoudra les préjugés inconscients et stimulera les progrès par le renforcement et la mesure» déclare Fariba. «Cela permettra à davantage de femmes d'atteindre les échelons les plus élevés, d'inspirer la prochaine génération et de faire de la disparité entre les sexes une leçon d'histoire.»

«Étant formé en tant que scientifique, je crois aux preuves, et les données montrent clairement qu'il existe un écart de rémunération entre les sexes.»

Christine Wiedemann, Président sortant du SCWIST

«Le manque d'équité salariale au Canada et dans le monde est un vrai problème, c'est un problème pertinent, c'est un problème urgent, mais ce n'est pas un problème de femmes,» déclare Christin. «Le rapport du GENC reconnaît ce problème et d’autres problèmes systémiques existants, formule des demandes bien fondées et recommande des actions réalisables pour remédier à l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes, tout en retirant aux femmes le fardeau du changement.

"En tant qu'ingénieur, j'ai connu des préjugés sexistes dans les pratiques de recrutement et d'embauche en STEM, et mes expériences ne sont pas uniques! »

Anja Lanz, Ingénieur conception

"Grâce à des interactions de mentorat avec un vaste bassin diversifié de femmes dans le domaine des STIM, je sais que ces obstacles sont très réels pour de nombreuses femmes ». Anja explique. «Le rapport du GENC comprend des recommandations spécifiques pour forcer les décideurs politiques et les entreprises à s'attaquer à ces problèmes systémiques et à supprimer les obstacles à l'emploi et à l'avancement professionnel des femmes.»

En plus de préconiser la mise en œuvre des recommandations du GENC, SCWIST supprime les obstacles Rendre la DIVERSITÉ possible - travailler avec des organisations STEM pour attirer des talents diversifiés et créer des cultures de travail inclusives où chacun peut s'épanouir et prospérer. Pour plus d'informations, veuillez contacter Cheryl Kristiansen, chef de projet SCWIST au [email protected].

Le rapport du GENC a été remis à WAGE en même temps qu'une demande de vastes consultations publiques pour assurer une représentation et une contribution complètes dans tout le Canada. Le travail du GENC est particulièrement pertinent et encore plus urgent maintenant, car la pandémie de COVID-19 est amplification de la disparité entre les sexes au Canada et dans le monde.

Pour plus d'informations sur SCWIST et ses programmes visant à faire progresser les femmes et les filles dans les STEM, veuillez explorer notre website ou contacter [email protected].