Déclaration G7- SCWIST

14 April 2016

 

Aux Sherpas du G7:

 

 

La Société des femmes canadiennes en science et technologie,[1] basé à Vancouver, en Colombie-Britannique, inspire les filles et fait la promotion des femmes dans les domaines des sciences, de la technologie, du génie et des mathématiques (domaines des STIM) depuis 35 ans. À ce titre, nous sommes l'un des partenaires d'une initiative nationale de Condition féminine Canada[2] pour mesurer la participation sexospécifique aux STEM et pour créer des outils de changement.[3]

 

Parce que le G7 aborde des enjeux et des opportunités économiques mondiaux, nous souhaitons faire part de nos réflexions sur un problème majeur et proposer des outils et des techniques pour y faire face.

 

Le G7 est chargé non seulement de relever les défis liés au changement climatique, aux économies de l'information, à la gestion des ressources naturelles et aux crises sanitaires mondiales, mais aussi à «accélérer l'élan international pour que les femmes assument des rôles dans un large éventail de domaines du sciences et technologie. »[4]

 

En augmentant la participation des femmes à travers le monde, les solutions aux problèmes mondiaux deviendront plus facilement réalisables.

 

Les problèmes complexes et interconnectés à l'échelle mondiale du 21st siècle et au-delà nécessiteront de nouvelles stratégies de réflexion diverses[5] ainsi que des bases solides en science.[6] Heureusement, il existe une réserve inexploitée de capital humain, des femmes éduquées en STEM,[7] dont l'implication accrue au-delà des frontières et des cultures peut apporter la diversité de pensée nécessaire pour résoudre les problèmes mondiaux.[8]

 

Nous suggérons que le G7 investisse dans tout son capital humain éduqué: les études sont unanimes - plus il y a de femmes au niveau du leadership, plus le succès de l'organisation est grand.[9] La réponse évidente est donc de fournir aux femmes un accès afin qu'elles puissent contribuer à des solutions mondiales.

 

Pour que cela soit réalisable, il y a deux éléments nécessaires: un système d'éducation publique qui valorise les sciences et des femmes éduquées en sciences pour apporter la diversité nécessaire à la résolution de problèmes.

 

Ainsi, les objectifs sont d'atteindre une représentation démographique aux niveaux de la politique, du leadership et de la main-d'œuvre, de sorte que les personnes concernées par les décisions et les politiques soient représentées dans le processus de prise de décision; et que les femmes hautement qualifiées et instruites sont pleinement engagées dans les sciences et les technologies.

 

 

Pour atteindre ces objectifs, les politiques publiques doivent faciliter l'implication et la contribution pour engager la totalité du capital humain disponible.

 

  1. Assurer l'approvisionnement:
  • Investissez dans un système éducatif solide dans les sciences qui met l'accent sur la créativité, l'innovation, la collaboration, la résolution de problèmes et la pensée critique[10] (Lorsqu'elles sont décrites comme ça, les sciences deviennent attrayantes pour les filles).
  • Veiller à ce que l'investissement dans l'enseignement des STEM se traduise par la pleine participation des femmes au marché du travail, y compris au niveau de la direction.[11]

 

  1. Rationalisez la transition de l'éducation à la vie active:
  • Créer des politiques publiques pour soutenir une distribution partagée des soins familiaux;[12]
  • Veiller à ce que les politiques de main-d'œuvre soient holistiques, justes et flexibles;[13]
  • Assurer l'égalité d'accès des femmes au salaire et au financement;[14]
  • Investissez dans des réseaux de soutien et de mentorat internationaux.[15]

 

  1. La responsabilité est primordiale: des métriques sont nécessaires[16] pour définir des bases de référence et fournir des preuves de changement:
  • Recueillir des données sexospécifiques et les analyser à l'aide d'outils de sciences sociales et de statistiques,[17]
  • Diffuser ces données sexospécifiques au public pour informer et faciliter les changements de politique fondés sur des preuves,[18]
  • Appliquer une «lentille de genre» avant de promulguer une législation gouvernementale.[19]

 

  1. Évaluer les barrières sociétales et les normes culturelles ainsi que le climat de travail pour reconnaître et atténuer les préjugés implicites aux niveaux personnel et organisationnel.[20] Comme d'autres pays l'ont fait, nous recommandons la mise en œuvre d'une approche «carotte et bâton»:
  • Adapter et appliquer les outils utilisés au Royaume-Uni - la charte Athena SWAN,[21] qui fait progresser «l'égalité des sexes: représentation, progression et succès pour tous».
  • Comme cela a été fait en Australie et dans l'UE,[22] mandat «40:40:20» [40% hommes: 40% femmes: 20% au besoin],
  • Appliquer le concept «se conformer ou s'expliquer» lorsque les femmes ne sont pas représentées proportionnellement,[23]
  • Appliquer des tests tels que le Harvard Implicit Bias Test[24] aux organisations et aux particuliers pour atténuer les obstacles à l'avancement des femmes,
  • Apprendre et appliquer la langue[25] et méthodes d'évaluation[26] qui sont non sexistes et fondées sur les compétences.

 

 

 

  1. Enfin, utilisez les médias comme un outil et un agent puissants pour influencer la représentation des femmes[27]et les perceptions culturelles des femmes[28]
  • Rapporter les données de l'analyse comparative entre les sexes pour la responsabilité publique;26
  • Encouragez le genre neutre[29] et des rapports spécifiques à un sujet.

 

En résumé, dans une économie mondiale, confrontée à des défis mondiaux, nous prospérerons ensemble lorsque nous appliquerons tout notre capital humain. Alors que le G7 aborde les grands problèmes du changement climatique, des économies de l'information, de la gestion des ressources naturelles ou des crises sanitaires mondiales, ignorez les cris selon lesquels «le ciel tombe, le ciel tombe!» - rappelez-vous le proverbe ancien qui dit: «les femmes tiennent la moitié du ciel».

 

SCWIST s'engage à participer aux discussions sur la situation mondiale des femmes dans les sciences et technologies. Nous proposons que le Canada partage à l'échelle internationale les «meilleures pratiques» en cours d'élaboration.

 

Sincèrement,

 

Marcia MacDonald

Directeur SCWIST

 

[1] www.scwist.ca

[2] www.rendrepossible.cahttp://wit.ictc-ctic.ca/retention-and-advancement-of-women-in-the-digital-economy/

[3] http://blog.makepossible.ca/resources/gender-diversity-resources

[4] http://www.japan.go.jp/g7/summit/agenda/

[5] http://www.scientificamerican.com/article/how-diversity-makes-us-smarter/; http://www.crosscollaborate.com/2010/05/diversity-improves-collaborative-problem-solving/; http://www.ur.umich.edu/0405/Nov22_04/23.shtml

[6] https://www.sciencedaily.com/news/earth_climate/environmental_issues/

[7] http://www.nature.com/news/specials/women/index.html; http://news.nationalgeographic.com/news/2014/11/141107-gender-studies-women-scientific-research-feminist/

[8] http://nytlive.nytimes.com/womenintheworld/2016/04/09/im-a-steminist-3-futurists-imagine-how-technology-can-solve-global-problems/

[9] http://nytlive.nytimes.com/womenintheworld/2016/04/09/im-a-steminist-3-futurists-imagine-how-technology-can-solve-global-problems/;

http://www.forbes.com/sites/susanadams/2014/08/05/companies-do-better-with-women-leaders-but-women-need-more-confidence-to-lead-study-says/#523198d22840;

https://hbr.org/2012/03/a-study-in-leadership-women-do

[10] http://www.asa3.org/ASA/education/think/methods.htm

[11] http://www.statcan.gc.ca/pub/75-006-x/2013001/article/11874-eng.htm

http://www.esa.doc.gov/sites/default/files/womeninstemagaptoinnovation8311.pdf

http://www.aauw.org/research/why-so-few/

[12] http://www.thestar.com/opinion/editorials/2016/03/07/on-international-womens-day-the-need-for-national-child-care-is-more-pressing-than-ever-editorial.html

http://www.statcan.gc.ca/pub/89-652-x/89-652-x2014005-eng.htm

https://www.caregiver.org/women-and-caregiving-facts-and-figures

https://andreaskotsadam.files.wordpress.com/2010/06/does-informal-eldercare-impede-womens-employment1.pdf

[13] http://www.ippr.org/files/publications/pdf/women-and-flexible-working_Dec2014.pdf?noredirect=1

http://www.catalyst.org/media/flexible-work-arrangements-busting-myths

[14] http://www.fastcompany.com/3030144/bottom-line/gender-inequality-isnt-just-about-pay-why-female-entrepreneurs-need-greater-acce

http://www.statcan.gc.ca/pub/89-503-x/2010001/article/11388-eng.htm

http://www.ifc.org/wps/wcm/connect/7478ec804886580ab3e6f36a6515bb18/GEM%2BFlyer_Africa.pdf?MOD=AJPERES&CACHEID=7478ec804886580ab3e6f36a6515bb18

[15] http://www.apa.org/science/about/psa/2014/10/women-stem.aspx

www.rendrepossible.ca

http://www.usnews.com/news/stem-solutions/articles/2014/04/24/the-crucial-role-of-mentors-in-stem

http://www.huffingtonpost.com/heidi-kleinbachsauter/stem-girls-mentors_b_2881058.html

[16] http://www.springer.com/us/book/9783319086286

http://www.eremedia.com/ere/metrics-for-stem-women-a-critical-examination-of-the-high-tech-approach/

[17] http://www.un.org/press/en/2015/wom2032.doc.htm

[18] http://wappp.hks.harvard.edu/about-wappp

[19] http://www.dal.ca/content/dam/dalhousie/pdf/ace-women-health/ACEWH_gender_based_analysis_tools_in_canada.pdf

[20] https://hbr.org/2015/03/the-5-biases-pushing-women-out-of-stem

http://wappp.hks.harvard.edu/whatworks

[21] http://www.dal.ca/content/dam/dalhousie/pdf/ace-women-health/ACEWH_gender_based_analysis_tools_in_canada.pdf

[22] http://www.europarl.europa.eu/news/en/news-room/20131118IPR25532/40-of-seats-on-company-boards-for-women

[23]http://www.icaew.com/en/technical/corporate-governance/dialogue-in-corporate-governance/when-is-comply-or-explain-the-right-approach

http://www.osc.gov.on.ca/en/NewsEvents_nr_20150928_disclosure-requirements-woman-boards.htm

[24] https://implicit.harvard.edu/implicit/education.html

[25] https://www.govloop.com/job-description-female-friendly/

http://gender.stanford.edu/news/2014/back-school

[26] http://ec.europa.eu/justice/gender-equality/gender-pay-gap/national-action/job-evaluation/index_en.htm

http://employment.govt.nz/er/bestpractice/equity/docs/gender-bias-in-job-evaluation.pdf

http://www.scielo.mec.pt/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0874-55602008000200010

[27] http://mediasmarts.ca/digital-media-literacy/media-issues/gender-representation/women-girls

https://en.wikipedia.org/wiki/Exploitation_of_women_in_mass_media

http://gas.sagepub.com/site/misc/Index/Classroom/Media_Representations.xhtml

[28] http://www.countercurrents.org/bhargava060709.htm

http://www.hbs.edu/faculty/Publication%20Files/10-097.pdf

[29] http://covertheathlete.com

http://www.alternet.org/story/154869/5_guidelines_that_can_prevent_sexist_reporting_on_women_in_politics